Ong des Villageois de Ndem

La Santé

L’année 2021

Durant l’année 2021, le Sénégal n’a pas subi les conséquences connues dans le monde lieés à la crise sanitaire du covid-19.
Un groupe de docteurs espagnols, de différentes spécialités, envoyés par « Formación Senegal », a séjourné à Mbacké Kadior. Des visites ont été organisées dans des « Daaras » (écoles coraniques) de la zone afin de procéder à des visites médicales des enfants et distribuer des médicaments de base ; ainsi que des visites gynécologiques pour les femmes de la communauté de « Nguiguiss Bamba ».

En collaboration avec Formacion Senegal, Barkelou Ndem a mis au point une farine enrichie, produite et distribuée aux mères pour améliorer l’état nutritionnel de leurs bébés et des enfants souffrant de malnutrition.

L’équipe de Formacion Sénégal composée de Marta Gallego (gynécologue) et Carmen Salido (infirmière sage-femme) était en charge de la prise en charge de 25 femmes présentant différentes pathologies gynécologiques et/ou obstétriques, dont 12 enceintes, qui ont subi une échographie avec un échographe portable qui Formation Le Sénégal a fait don à l’ONG des villageois  de Ndem et il y est resté pour une utilisation ultérieure.

D’autre part, le tandem formé par les médecins de famille Carmen Plana et María Franch effectuait des consultations de médecine générale et pédiatrique tandis que le docteur José Mir s’occupait de tâches plus liées à la traumatologie et aux chirurgies mineures.

La Maison Médicale de La Brèche (en Belgique) a proposé son soutien financier en appui au poste de santé de Darou Ndimb afin de relancer les activités en perte de vitesse.

En effet, la machine pour les échographies qui a été généreusement donnée il y a 4 ans à l’ONG de Ndem est jusqu’à présent non utilisée et retenue par les autorités de Gawane. Pour rappel, une partie des bénéfices réalisés devait être reversée à la case de santé de Darou Ndimb pour renforcer ses frais de fonctionnement. Malheureusement, l’ONG de Ndem n’arrive pas à régler cette question jusqu’à ce jour mais reste optimiste pour une rapide résolution du problème grâce à la présence de nouveaux élus dans la commune.

 

Construction d’un poste de santé communautaire

En 2021,Durant cette année, le Sénégal n’a pas subi les conséquences connues dans le monde lieés à la crise sanitaire du covid-19.

Un groupe de docteurs espagnols, de différentes spécialités, envoyés par « Formación Senegal », a séjourné à Mbacké Kadior. Des visites ont été organisées dans des « Daaras » (écoles coraniques) de la zone afin de procéder à des visites médicales des enfants et distribuer des médicaments de base ; ainsi que des visites gynécologiques pour les femmes de la communauté de « Nguiguiss Bamba ».

En collaboration avec Formacion Senegal, Barkelou Ndem a mis au point une farine enrichie, produite et distribuée aux mères pour améliorer l’état nutritionnel de leurs bébés et des enfants souffrant de malnutrition.

La Maison Médicale de La Brèche (en Belgique) a proposé son soutien financier en appui au poste de santé de Darou Ndimb afin de relancer les activités en perte de vitesse.

En effet, la machine pour les échographies qui a été généreusement donnée il ya 4ans à l’ONG de Ndem est jusqu’à présent non utilisée et retenue par les autorités de Gawane. Pour rappel, une partie des bénéfices réalisés devait être reversée à la case de santé de Darou Ndimb pour renforcer ses frais de fonctionnement.

Malheureusement, l’ONG de Ndem n’arrive pas à régler cette question jusqu’à ce jour mais reste optimiste pour une rapide résolution du problème grâce à la présence de nouveaux élus dans la commune.

En 2016, Une sage-femme diplômée d’état a été affectée au poste de santé de Ndem.

La case de santé a été réalisée grâce à l’association « Solidarité Ndem France » à Darou Ndim, situé à 10 k de Ndem. Une machine d’échographie a été gracieusement donnée et placée à Gawane (poste de santé départemental le plus proche) pour soulager les femmes, tout en apportant une contribution financière au démarrage de la case de santé de Darou Ndim.

En 1985, le village et les 33 autres environnants ne recensaient aucune structure sanitaire, excepté le centre de santé de Bambey (à 13 Km de piste). Assumant bénévolement les soins de base dans un premier temps, l’association a cherché à professionnaliser ce type d’action pour des raisons évidentes.

En 1992, l’association suisse Coopération Coup de Main a permis la construction d’un poste de santé à Ndem, couvrant 33 villages et plus de 9’000 personnes.

En 1994, l’État sénégalais y a missionné un infirmier, sous le couvert du district de santé de Bambey. La structure est gérée par un comité de santé bénévole.

Une équipe de 2 matrones et d’un agent de santé communautaire a été constituée pour seconder l’infirmière d’État; s’y ajoute un large réseau de bénévoles, de «relais communautaires » et de comités de salubrité qui effectuent un travail de sensibilisation et d’information dans les 33 villages.

Case vétérinaire

La case vétérinaire, équipée d’un enclos de vaccination pouvant accueillir de grands troupeaux ainsi que d’un abreuvoir, propose ses services aux éleveurs de la zone et mène des campagnes de vaccination, de prévention et de sensibilisation par rapport aux maladies les plus répandues du bétail. Les soins sont apportés sur place, des urgences peuvent néanmoins être traitées à domicile, grace à une moto permettant la mobilité du téchnicien vétérinaire.

case vétérinaire Ndem
Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanItalianSpanish